Les personnes à contacter en cas de décès

Date de publication : 21 septembre 2023 - Temps de lecture : 2 min

Un court laps de temps

main posée sur un cercueil en bois

Que ce soit anticipé, comme dans le cas d'une maladie en phase terminale, ou soudain, la perte d'un être cher demeure une épreuve profondément douloureuse et difficile à traverser. Cependant, lorsqu'un tel événement survient, il est essentiel que le deuil cède rapidement la place à une approche pragmatique en raison des nombreuses démarches administratives qui s'imposent. D'autant plus que le temps entre le décès et la cérémonie funéraire est relativement court puisque le corps doit être inhumé ou incinéré dans les 6 jours.

Bien évidemment, certains organismes peuvent être contactés bien après les funérailles. Dès lors, quelles sont les personnes à contacter après le décès d'une personne ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.
 

Qui faut-il contacter ?

  • Le médecin : il s'agit du premier professionnel à contacter puisqu'il est le seul à pouvoir constater le décès d'une personne. Ce constat se fera automatiquement si la personne se trouvait à l'hôpital ou dans une maison de repos au moment de sa mort. Dans le cas où le décès survient dans une maison, il faudra faire appel à au médecin traitant du défunt ou à un médecin de garde.
  • L'entrepreneur en pompes funèbres : même s'il n'est pas obligatoire de solliciter les services d'une entreprise en pompes funèbres, cette dernière s'avère être d'une grande aide pour mieux gérer cette épreuve. En effet, elle s'occupe aussi bien de la partie administrative que de la gestion des funérailles.
  • L'administration communale : il faudra rapidement se rendre au sein de l'administration communale de la ville où est décédée la personne afin de notifier son décès. Cette formalité vous permettra d'obtenir un acte de décès qui est un document particulièrement important qui devra être remis à de nombreux organismes.
  • La banque : la ou les organismes financiers dans lesquels le défunt possédait des comptes doivent être contactés afin que les comptes soient bloqués.
  • La mutuelle ;
  • Les compagnies d'assurances : habitation, familiale, hospitalisation, etc.

D'autres personnes devront également être informées du décès selon la situation du défunt :

  • s'il était salarié, son employeur devra être contacté ;
  • s'il était indépendant, il faudra prévenir son comptable afin de communiquer le décès à diverses instances ;
  • s'il était pensionné, l'Office des pensions sera automatiquement prévenue par l'administration communale ;
  • s'il était locataire, il faudra en informer son propriétaire. À noter toutefois que le contrat de bail ne sera pas automatiquement résilié : les héritiers auront la responsabilité de régler les loyers et les charges.

Informations supplémentaires

Le décès d'un proche constitue toujours une étape difficile, sans compter le temps court entre le décès et les obsèques. À cela s'ajoutent les nombreuses formalités administratives qui peuvent être prises en charge par une entreprise de pompes funèbres.